Portrait de The Marshmallow Notebooks

The Marshmallow Notebooks

The Marshmallow Notebooks, vous prendrez bien un peu de douceur adriatique ?

Je n’ai jamais mis les pieds en Croatie. Je ne suis même pas sûr que je serais capable de situer le pays sur une mappemonde. Une forme de croissant, au bord de l’Adriatique, ça ne doit pas être si compliqué que ça à trouver. Et puis, au fond, je m’en fous. Je voudrais être ailleurs, un point c’est tout.

En Croatie, j’aurais l’air déplacé. Je ressemblerais à un touriste qui se serait trompé de saison. Personne ne me reconnaîtrait. Je lirais Salinger à l’abri des regards, comme dans la chanson de The Marshmallow Notebooks, The Last Tourist in Town. Je pourrais être n’importe qui.

Depuis que j’ai découvert The Marshmallow Notebooks, c’est comme si une partie de moi était déjà là-bas. Quelque chose, dans les chansons de Matija Habijanec, me remue les entrailles. Comme si ce mec, dont je ne sais presque rien, s’exprimait à ma place, comme s’il disait ce que je ressens mais en mieux, avec juste ce qu’il faut de douceur et de chaleur.

La pop de Matija me réconforte, comme un miroir rassurant, comme une bouteille de vin partagée entre amis. Dans ses chansons sur la vraie vie, qui n’est pas une jolie chanson, j’ai l’impression de voir mon reflet. Je sais qu’un jour, Matija et moi, on se rencontrera et, ce jour-là, je lui dirai merci parce que, grâce à lui, je me suis senti mieux.

 

Télécharge gratuitement 3 titres de THE MARSHMALLOW NOTEBOOKS

You must be logged in to post a comment