Pochette-Surprise N°12 : Le Loup de Brême (par Joël Henry)

TRIO-DA-DA-DA

14 auteurs, 14 nouvelles originales inspirées par des pochettes de disque… 14 pochettes-surprise à ouvrir tout au long de l’été…

Il était une fois un loup qui habitait à Brême en Allemagne. C’était le seul loup à vivre dans cette ville hanséatique libre de 550 000 habitants 1. Aussi s’ennuyait-il un peu loin de ses congénères, de la chèvre de monsieur Seguin et du petit chaperon rouge. Alors, pour tuer le temps, il supportait le club de foot local, le SV Werder Bremen qui, il faut bien le dire, stagnait en fin de tableau de la Bundesliga. Mais le loup aimait bien voir débarquer le samedi soir sur la pelouse du Weserstadion  les Borussia Mönchengladbach, Schalke 04 ou Bayern de Munich. Il assistait aux matchs depuis le toit de la tribune. Tendu sous la lune. C’était beau à voir.

En général, son équipe perdait ou faisait match nul. Mais il arrivait aussi quelquefois qu’elle gagne. Et là c’était la java. Dès le coup de sifflet final, les supporters se ruaient dans les stubes du Schlachte pour se pinter à la kölsch2 et brailler des schläger. Lass Mich Nie Mehr So Allein3, Du hast die Haare schön4 …  Mais le loup, qui n’était pas très bien vu à cause des contes des frères Grimm, ne participait jamais à ces festivités. Il regagnait tristement sa tanière dans la crypte de l’Antikolonialdenkmal, un grand éléphant en briques rouges. Ce monument dédié à l’anti-colonialisme était aussi  squatté par un trio de rockeurs dadaïstes. Stephan (voix et clavier),  Kralle (Guitare) et Peter (batterie). Ils essayaient depuis longtemps de convaincre le loup de devenir le bassiste du groupe. Mais il rechignait l’animal. Alors un jour ils décidèrent de le virer de la communauté. Ce que le loup prit fort mal et les dévora tous les trois séance tenante. Da Da Da.

Notes

  1. source wikipedia
  2. La kölsch est une bière de Cologne. A Brême on boit plutôt de la Beck’s (note de l’éditeur)
  3. Never Let Me More Donc Allein (traduction google)
  4. « Vous avez de beaux cheveux »

 

Joël Henry, d’après la pochette de Da Da Da – Trio

Joël Henry vit et travaille à Strasbourg. Il a été successivement photographe, éducateur de rue, bouquiniste, journaliste, rédacteur de textes pour l’habillage d’ARTE et réalisateur de programmes courts pour France Télévision. Co-auteur du Guide Lonely Planet du voyage expérimental (2006), il a fondé le Laboratoire de Tourisme Expérimental.

You must be logged in to post a comment